Oriane

 

A dix ans, Oriane se rend compte qu’écrire des poèmes en classe, c’est trop facile ! Donc, elle a commencé à viser plus haut. D’abord, des défis d’écriture personnels poétiques, mais ça ne suffisait pas. Elle a tenté les nouvelles, le petit roman, ce n’était pas encore assez. De 15 à 19ans, elle écrit une dodécalogie (oui 12 tomes) mais il faut croire que son envie d’écrire était devenue trop importante pour calmer un jour sa soif de création. Alors, Souvenirs d’une rose est né, en 2009, longtemps remanié et soumis aux critiques avant d’atterrir entre les mains de SEE l’été 2016. Bien sûr entre temps, elle a encore achevé cinq autre romans et en a un sixième en préparation. Et encore, on ne parle pas du reste : les concours d’orthographe, le slam, les bêta-lectures, les ateliers d’écriture et d’oralité, le théâtre, le chant… A 27 ans, la jeune belge divise son temps entre une reprise d’étude, ses deux enfants, ses lectures et ses écrits. Son éternel objectif : pouvoir écrire sur tout, sous tous les angles, n’importe où, n’importe quand, facilement ! Car créer, c’est être libre !

Son premier roman Souvenirs d’une rose sera publié dans le courant de l’année 2017 dans la collection Something New.