Matthias Robert

Un homme qui écrit de la romance ? Oui c’est possible.

Un homme qui porte un pantalon rose ? « Mmmh… Plutôt « corail », mademoiselle.  Mais vous savez quoi ? Le rose, c’est pour les hommes qui s’assument… »

Féru de l’univers romantique couché sur papier comme sur écran, Matthias Robert l’assume, et glisse naturellement des références féminines dans son écriture, des échos aux âmes passionnées, tantôt revanchardes ou pleines d’espoir.

Peu enclin à la littérature « scolaire » sauf rares exceptions, le jeune trentenaire, qui vit dans les Yvelines avec sa compagne et son fils de 8 ans ½ (c’est important le ½ !), découvre son attrait pour les films romantiques à l’adolescence, les séries de « filles », et en plus d’y prendre goût, il se rend compte que c’est un moyen (simple) donné aux hommes pour apprendre quelques secrets de… « Compréhension ».

Il se met à écrire des poèmes, puis des chansons, mais pas de déclic romanesque…

Jusqu’à cette fameuse nuit. Celle qui l’a tenu au réveil avec une question en tête ; une idée le soir tombé ; et un besoin irrépressible de griffonner le premier calepin venu une bonne partie de la nuit… Le reprendre dès le lendemain matin et ce, jusqu’à sa couverture… (Il était temps de préparer le dîner quand même !)

Et oui… A long time ago (far far away <= comprendra qui pourra), « Les élus du destin » était né, à sa plus grande surprise…

Il a alors réalisé que lorsqu’il est plongé devant son ordinateur ou au-dessus d’un cahier (même éclairé à la lampe torche pour ne réveiller personne !)… Il n’échangerait sa place pour rien au monde.

Les élus du destin, son premier roman, sera publié le 24 juillet 2017 dans la collection Something New.